Qu’est-ce que l’Avent ?

Comme son nom l’indique, l’Avent c’est ce qui se passe avant Noël. C’est le moment où les croyants se préparent à célébrer le moment où l’Amour s’est fait chaire, la naissance de Dieu parmi les hommes. C’est une période d’espérance et c’est d’ailleurs la première thématique explorée lors de l’Avent.

Le mot en lui-même, Avent, vient du latin adventus qui signifie venue, avènement. La période de l’Avent commence toujours le quatrième dimanche avant Noël. C’est aussi le moment qui marque l’entrée dans une nouvelle année liturgique. Comme les autres fêtes du calendrier liturgique catholique, l’Avent est un moment qui permet aux fidèles de revivre les évènements marquants de la vie Jésus ainsi que son enseignement.

Historiquement, selon le père Cédric Burgun, cette période avait pour but d’orienter nos prières et notre coeur vers les « fins dernières », c’est-à-dire le tour du Christ. Encore aujourd’hui, l’Avent est divisé de sorte qu’on retrouve ces deux thèmes principaux, soit « méditer sur le retour du Christ (en gros, les 2 premières semaines) et ensuite la préparation de nos cœurs à célébrer Noël, du 16 au 24 décembre »1.

Cette période est aussi le moment de faire connaissance avec certaines personnes et certains évènements importants comme la naissance de saint Jean-Baptiste, l’Annonciation, la Vierge Marie et saint Jospeh, etc. Je ne pourrais pas tout expliquer dans cet article car j’essaie que les articles ne soient pas trop longs, mais vous pouvez aller lire le texte du Père Cédric Burgun qui est dans la bibliographie.

Pendant la période de l’Avent, la couleur liturgique est le violet. C’est d’ailleurs pour cette raison que les bougies de l’Avent sont normalement violet sauf une qui est rose. Le violet est aussi utilisé pour le Carême, mais il revêt une connotation particulière durant cette période. Plutôt que de faire référence à la pénitence, ici, le violet est beaucoup plus joyeux tel que célébré le troisième dimanche de l’Avent « réjouisses-vous! ».2

Comme décrit ci-haut, l’Avent est un temps privilégié pour vraiment prendre conscience de l’amour de Jésus pour nous. La Bible nous le mentionne très clairement dans ce passage de Jean 3:16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. » Nous devons donc profiter de ce moment pour se recueillir et méditer sur ce mystère de l’Incarnation, d’un Dieu qui s’est fait homme et qui a marché parmi nous.3

Le thème général de l’Avent de cette année est Espérer sa présence. Je crois qu’en temps de Covid-19 ce thème prend tout son sens. J’ai bien aimé une phrase de notre évêque qui disait : « Si nous espérons la présence du Christ pendant l’Avent, le Christ aussi espère notre présence! »4 Ceci nous rappelle aussi que notre foi se vit avant-tout lorsqu’on est en relation.

Jésus nous attend, oserions-nous lui ouvrir…

Eric

Bibliographie
1BURGUN, Père Cédric. « Qu’est-ce que l’Avent? », Église catholique en France, https://noel.catholique.fr/questions/quest-ce-que-lavent/quest-ce-que-lavent/ (Page consultée le 5 novembre 2020).

2HOUDAILLE, Clémence et Gilles Donada. « Qu’est-ce que l’Avent? », La Croix – Croire, https://croire.la-croix.com/Definitions/Fetes-religieuses/LAvent-cest-quoi-2019-10-10-1701053401 (Page consultée le 2 novembre 2020).

3PUPPINCK, Thérèse. « L’Avent, un temps privilégié pour renouveler sa relation avec Dieu », Aleteia, https://fr.aleteia.org/2019/11/30/lavent-un-temps-privilegie-pour-renouveler-sa-relation-avec-dieu/ (Page consultée le 1 novembre 2020).

4RODEMBOURG, Mgr Christian. « Un Avent comme avant? », Diocèse de Saint-Hyacinthe, https://www.ecdsh.org/un-avent-comme-avant/ (Page consultée le 12 novembre 2020).

Église catholique en France. « Quelle est la signification de l’Avent? », Conférence des évêques de France, https://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-celebration-de-la-foi/les-grandes-fetes-chretiennes/noel/369326-avent/ (Page consultée le 2 novembre 2020).

Psaume de Noël de saint François d’Assise

Dans un mois exactement, ce sera déjà Noël. Cette année m’a parue très courte malgré tous les bouleversements que nous avons vécu et je me dis, dans un certain sens, heureusement. Quoiqu’il en soit, en ressortant certain de mes cahiers de notes, je suis retombé sur ce psaume de Noël écrit par saint François d’Assise et je souhaitais tout simplement vous le partager. En faisant une recherche rapide sur Internet, je me suis aperçu qu’il était disponible, entre autre, sur le site de Croire. Voici donc ce psaume :

Criez de joie à notre Dieu,
Il est notre secours.
Dans l’allégresse,
acclamez le Seigneur Dieu vivant et vrai.

Voici le jour que le Seigneur a fait,
jour d’allégresse et jour de joie :
car l’enfant bien-aimé
nous a été donné
et il est né pour nous en chemin
et il a été déposé en une crèche;
il n’y avait pas de place à l’hôtellerie.
Gloire à Dieu, Seigneur au plus haut des cieux
et sur la Terre paix aux hommes de bonne volonté

Saint François d’Assise (1181/82-1226)

Le timbre de la Nativité

Je travaille dans un comptoir postal à temps-partiel et lorsque j’ai vu l’annonce des timbres de Noël pour l’année 2020 j’ai tout de suite voulu vous en parler. Par contre, étant donné que l’information doit rester confidentiel jusqu’à la date de sortie, j’ai attendu sagement avant de vous en parler. Vous pouvez déjà les trouver à votre bureau de poste car ceux-ci sont sorties le 2 novembre 2020.

Depuis 1964, Postes Canada émet des timbres à l’occasion de la fête de Noël. Normalement, il y a deux séries de timbres, soit une à caractère religieuse et l’autre profane. Pour cette année, Postes Canada a décidé de représenter la scène de la Nativité sur les timbres-poste (32 mm sur 30 mm). Ce mandat a été donné à l’agence Soapbox Design qui ont déjà réalisé d’autres timbres, mais celui-ci est leur premier de Noël.

L’illustration est tout simplement divine. On y ressent l’affection et l’amour que Marie et Joseph portent à l’enfant Jésus. Une scène remplie d’émotion et à la fois d’une sérénité qui déborde de l’objet. L’image est paisible et une énergie particulière émane de ce timbre. L’âne et le boeuf sont aussi représentés sur ce timbre.

Ce timbre est tout à fait unique et il rayonnera dans le coin de votre enveloppe pour annoncer vos voeux de Noël à vos proches. Je vous présente ci-dessous le timbre-poste ainsi que le PPJO (pli premier jour officiel). Les images proviennent de Postes Canada et vous trouverez les liens menant au site de Postes Canada ainsi qu’un article de Présence-info – si vous souhaitez en lire un peu plus – en bas de page.

Timbre-poste (paquet de 12 timbres) : https://www.canadapost.ca/shop/collectors/stamps-and-collectibles-by-year/2020/christmas-2020/p-114147.jsf?execution=e1s1
PPJO (vendu à l’unité) : https://www.canadapost.ca/shop/stamps/canada/p-414147131.jsf?execution=e1s1

Bibliographie
GLOUTNAY, François. « La Nativité sur un petit timbre, un énorme défi », Présence-info, http://presence-info.ca/article/la-nativite-sur-un-petit-timbre-un-enorme-defi (Page consultée le 10 novembre 2020)